Les fleurs de Bach pour mon chien

« Ah bon, on peut aussi en donner à son chien ? » Tout à fait ! C’est même l’un des grands principes des fleurs de Bach : elles sont universelles. Si le Docteur Bach les a tout d’abord recherchées pour apaiser les émotions de ses patients humains, on peut parfaitement administrer des fleurs de Bach à n’importe quel être vivant, qu’il soit animal ou même… végétal ! Mais revenons aux chiens…

  

Aujourd’hui, la plupart des laboratoires produisant les fleurs de Bach ont développé des mélanges spécifiques pour les animaux, et certains vétérinaires spécialisés en phytothérapie travaillent avec les fleurs de Bach. Dans cet article, je vous explique dans quels cas ces élixirs floraux peuvent être bénéfiques pour votre compagnon à quatre pattes.

Aider mon chien à gérer ses émotions avec les fleurs de Bach

Comment savoir si mon chien a besoin de fleurs de Bach ?

C’est certainement la première question qui m’est posée lorsque l’on parle des fleurs de Bach pour les animaux. La première règle à garder en tête, c’est bien que les fleurs de Bach servent à gérer les émotions, et ne sont en aucun cas indiquées pour des pathologies. Si votre animal est malade, cela relève uniquement de la compétence de votre vétérinaire.

 

 

Mais alors, comment comprendre les émotions de son chien ?

Pas besoin d’être comportementaliste pour cela, vous êtes en principe le meilleur observateur de votre animal.

Au quotidien, c’est vous qui vous rendez compte si votre animal change de comportement suite à un événement (déménagement, arrivée d’un nouveau membre dans la famille…) ou si ses comportements sont exacerbés (chien surexcité ou au contraire apathique). Si vous sentez que votre chien n’a pas un comportement habituel ou qu’il a du mal à gérer ses émotions, les fleurs de Bach sont indiquées.

Comment donner des fleurs de Bach à mon chien ?

Comme pour l’humain, l’administration des fleurs de Bach se fait sur une cure de trois semaines, avec une prise quotidienne de quatre gouttes (ou deux sprays), quatre fois par jour. Par commodité, vous pouvez donc répartir les gouttes tout au long de la journée entre la gamelle d’eau et la gamelle de croquettes, le principal étant que l’animal puisse consommer l’élixir de façon régulière.

Pour des raisons sanitaires et de sécurité avec les embouts de pipette en verre, il est préférable de ne pas administrer les gouttes directement dans la gueule de votre chien. 

Petite astuce : j’ai l’habitude de donner les fleurs de Bach à mes chiennes sur un biscuit pour chien. L’association positive est garantie ! Elles accourent dès qu’elles me voient prendre un flacon.

Cas pratiques

Vous voilà donc motivé(e) pour tester les fleurs de Bach sur votre chien. Avec un peu de chance, votre pharmacie possède la gamme complète. Vous allez donc devoir choisir parmi 38 élixirs différents ! Comment choisir ?

La star des fleurs de Bach : le Rescue®

Le contexte actuel est particulièrement anxiogène, et cette peur collective est en permanence relayée par les médias. Impossible de ne pas entendre le mot « coronavirus » dans une journée, à moins de n’allumer ni télé, ni radio, ni ordinateur, ni téléphone portable… 

 

 

 

La posologie du Rescue® est particulière : il s’utilise de façon ponctuelle, à raison de quatre gouttes ou deux sprays, à renouveler tous les quarts d’heure tant que l’animal n’est pas apaisé.


Rescue® ou Rescue® Pets ? Quelle différence ?

 

Les fleurs de Bach sont conservées dans une base d’alcool. Le Rescue® n’y échappe pas. Cependant, au vu de la faible quantité donnée (4 gouttes ponctuellement), il n’y a aucun risque pour votre chien. Vous pouvez tout à fait utiliser vos fleurs de Bach pour vous et vos animaux. Si cet aspect vous gêne malgré tout, les laboratoires ont développé des mélanges sans alcool pour les animaux. C’est le cas du Rescue® Pets : sa composition est identique au Rescue®, mais avec une base de glycérine.


La Walnut, pour accompagner votre chien dans les périodes de changement

La Walnut, ou fleur de noyer, est aussi appelée la fleur de l’adaptabilité. C’est l’élixir idéal pour accompagner votre chien lors des périodes de changement :

-          Adoption du chien dans votre foyer

-          Déménagement

-          Garde par un tiers durant les vacances

-          Changements dans la sphère familiale (naissance d’un bébé, divorce, arrivée d’un nouvel animal…)

En plus de ces changements d’environnement, la Walnut a un effet bénéfique sur les changements physiques et hormonaux tels que les chaleurs, la stérilisation, les grossesses nerveuses des femelles…

L'élixir Walnut est obtenu à partir de la fleur de noyer.
L'élixir Walnut est obtenu à partir de la fleur de noyer.

Enfin, la Walnut est une fleur du groupe de l’hypersensibilité. A ce titre, elle peut être utilisée pour les chiens qui sont facilement perturbés par les émotions de leur humain. C’est une façon pour nous de les protéger de l’effet « d’éponge émotionnelle ».

L’association Vervain - Impatiens

La verveine est la fleur de l’exaltation : elle permet d’apaiser un chien très émotif et un peu trop enthousiaste. Ce sont généralement des chiens débordants d’énergie, ayant tout le temps envie de jouer, et très démonstratifs dans leurs excès de joie (courses à toute vitesse dans le jardin, saut sur les visiteurs…) La verveine permet de les apaiser et de les aider à garder leur calme.

Quant à l’impatience, elle porte bien son nom ! Il s’agit de l’élixir qui aide à retrouver la patience. Elle est indiquée si votre chien ne tient pas en place et à du mal à se canaliser. Un chien impatient a tendance à beaucoup tirer en laisse en début de promenade, ou encore à se jeter sur la gamelle de croquettes et à l’aspirer en quelques secondes.

L’association de Vervain / Impatiens est préconisée par le docteur vétérinaire Béatrice Navarre-Collin dans le cas du syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité (HS-HA), dans son livre Prendre soin de ses animaux avec les fleurs de Bach. Les fleurs de Bach n’ayant ni effets secondaires, ni risques d’interaction avec les médicaments, vous pouvez proposer cette alliance à votre chien en complément d’un traitement médical mis en place par votre vétérinaire.

S’interroger sur les limites des fleurs de Bach

Pour la suite de cet article, je souhaite volontairement apporter une réflexion sur les limites des fleurs de Bach dans la résolution des « problèmes » que nous rencontrons avec nos chiens. Il s’agit là de considérations personnelles tirées de mes lectures, de mes expériences, et des séances de conseil réalisées auprès de vos chiens. Mon souhait est de pouvoir partager avec vous une vision plus large, et peut-être de vous faire voire la relation homme-chien sous un autre angle : celui du chien !

Gestion des émotions ou problème d’éducation ?

Il existe une fleur de Bach de l’apprentissage : c’est la Chestnut Bud, ou bourgeon de marronnier. Cet élixir est indiqué pour accompagner les chiots dans leur éducation, ou pour tout chien adulte ayant des difficultés à intégrer certains apprentissages.

 

 

La Chestnut Bud est bien à utiliser en complément de l’éducation canine.

Une cure de Chestnut Bud ne doit pas vous dédouaner de votre rôle d’éducateur ! Ce n’est pas en trois semaines de cure que votre chien pourra intégrer de lui-même la propreté et les positions assis-couché. Il faudra bien que quelqu’un lui apprenne, en renforçant positivement les comportements que l’on attend de lui. 

Émotion passagère ou personnalité du chien ?

Une des grandes règles lorsque l’on se questionne sur les fleurs de Bach qui correspondent à notre chien est de s’en tenir à son état émotionnel du moment, ici et maintenant. Pour autant, au cours de sa carrière, le Dr. Bach a distingué deux grandes façons d’utiliser les élixirs floraux :

-         Pour traiter les émotions passagères. On considère que tout être vivant peut être amené à prendre les 38 élixirs au cours de sa vie, en fonction des émotions ressenties et de son parcours de vie. On parle dans ce cas de fleurs d’humeur.

 -       Pour aider à gérer une caractéristique de personnalité : on parle alors de fleurs de type.

 

Au cours d’un suivi en fleurs de Bach, on s’aperçoit que certaines fleurs reviennent régulièrement dans le mélange pour notre animal : il s’agit des fleurs de personnalité. Dans ce cas, le conseil permet de vous aider à mieux comprendre le fonctionnement émotionnel de votre chien. Pour apaiser des états émotionnels, il peut falloir plusieurs cures de 3 semaines à suivre. 

Je parle bien ici d’apaiser un état émotionnel dominant chez votre chien, et non pas de le réduire à néant : le but des fleurs de Bach est d’accompagner votre chien dans la gestion de ses émotions, pas de changer sa personnalité profonde.


« Non, on ne peut pas guérir les troubles du comportement, on peut seulement les gérer .»

Dr. Joël Dehasse


Chez le chien, on parle de patrons-moteurs pour des séquences comportementales innées. Tous les chiens ont des patrons-moteurs plus ou moins marqués selon leur race, et même selon les individus au sein d’une même race ou d’une même portée. Un patron-moteur est déterminé par la génétique, il ne s’apprend pas. 

A partir de là, à nous de nous poser les bonnes questions : pourquoi prendre un border-collie et déplorer son patron-moteur de poursuite après les vélos ? Pourquoi prendre un berger belge malinois issu d’une lignée de travail et se plaindre de son hyperactivité ? Pourquoi offrir un Jack Russel à sa grand-mère sous prétexte que c’est un petit chien ? Et si on acceptait que notre chien soit simplement lui-même, dans l’expression des gènes de sa race et de ses caractères individuels, et que nous, humains, nous nous soyons peut-être trompés dans le casting ? 

Et si les fleurs des Bach étaient pour vous, pas pour lui ?

Suite à ces réflexions, deux cas de figure peuvent nous encourager à prendre des fleurs de Bach, nous propriétaires de chiens, afin de mieux accompagner notre animal au quotidien.


"Tel est mon chien ! Ainsi restera mon chien... Quoi que nous fassions, votre chien ne changera pas de personnalité, de tempérament, de caractère ; il restera unique dans son individualité. Autant l'accepter tout de suite. Autant accueillir son chien tel qu'il est et le restera. A nous d'apprendre à vivre avec cet être-là et à gérer ce qui nous cause problème."

Joël Dehasse


 

Si l’acceptation de notre chien pour ce qu’il est peut sembler difficile, c’est que le travail émotionnel nous concerne ! Les fleurs de Bach peuvent nous aider à lâcher prise, à devenir plus tolérant. Malgré tous nos efforts en matière d’éducation, il faut parfois se rendre à l’évidence : notre chien ne pourra peut-être jamais passer d’un état « réactif à ses congénères » à un état « super sociable », ou passer d’une pathologie hyperactive à « chien de canapé ». Le mieux que nous puissions faire, c’est apprendre la patience pour les accompagner de notre mieux. Après tout, c’est nous qui avons choisi de vivre avec un chien, et non l’inverse…

Pour certains d’entre vous, le travail avec les fleurs de Bach permet de mettre en évidence que votre chien est un véritable miroir de vos émotions. Le mélange proposé pour votre chien vous parle ? Vous sentez que son état émotionnel est lié au vôtre ? Vous voici au début d’une grande aventure : commencer un travail sur vous-même pour aider votre chien

Conclusion

Les fleurs de Bach sont universelles ! Elles peuvent aider nos chiens, tout comme nous, dans la gestion de leurs émotions. C’est d’ailleurs ce qui m’a plu dans la découverte des élixirs floraux : pouvoir proposer un même outil pour apaiser humains et animaux.

Cependant, il me semble impossible d’envisager d’apaiser les émotions du chien sans comprendre ses relations avec l’homme. C’est à nous, humains, de reprendre nos responsabilités d’éducateurs bienveillants. A nous de faire l’effort de comprendre nos chiens, et d’être patients avec eux dans le processus d’apprentissage.

Enfin, la plus belle récompense pour moi est de vous voir évoluer avec votre chien. En prenant conscience de l’influence de vos émotions sur son comportement, en vous aidant des fleurs de Bach pour l’aider lui, vous entrez dans une démarche que Joël Dehasse appelle « une coévolution coopérative».

Bibliographie

NAVARRE-COLLIN B. et BETRUC Gaëlle, Prendre soin de son animal avec les fleurs de Bach, 2019.

DEHASSE J., Mon chien est bien élevé, 2000.

DEHASSE J., Tout sur la psychologie du chien, 2009.

DEHASSE J., Changer le comportement de mon chien en 7 jours, 2012.


Mon article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à le faire découvrir !

Vous pouvez partager vos remarques et questions en commentaire ci-dessous.

 

Vous  souhaitez accompagner votre chien avec les fleurs de Bach ? Contactez-moi pour une séance de conseil personnalisée.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Diane Bourin

06 19 56 48 11

magnetisme.dianebourin@gmail.com

Consultations en cabinet à Fougères et à domicile en Ille et Vilaine

SIREN : 840 200 778